Lutte contre la maladie du sommeil : Le Togo, un bon élève

Lutte contre la maladie du sommeil : Le Togo, un bon élève
Publié le : 25/08/2020 commentaire(s) (0)

Le Togo a obtenu de très bons résultats dans l’élimination totale de la Trypanosomiase Humaine Africaine (THA), une maladie tropicale négligée encore appelée maladie du sommeil. Le pays de Faure Gnassingbé est parvenu à éliminer sur son territoire ce mal, devenant même le premier à le faire sur le continent.

Pour s’assurer de leurs efforts, les autorités ont introduit un dossier pour la certification de l’élimination de la THA auprès de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) en 2018. Ledit dossier a été validé le 22 juin 2020.  « Cette validation fait du Togo le premier pays africain à avoir éliminé la THA.

 La Trypanosomiase Humaine Africaine (THA), est une parasitose causée par le protozoaire flagellé Trypanosoma gambiense dans la forme ouest-africaine et transmise lors de piqûres de mouches tsé-tsé ou glossines. Elle fait partie des onze (11) maladies tropicales négligées (MTN) considérées comme prioritaires par le ministère de la Santé sur conseils et orientations de l’OMS », consigne le ministre de la Santé et de l’Hygiène publique dans un communiqué.

La Trypanosomiase Humaine Africaine est une infection redoutable, invalidante, difficilement curable et conduisant toujours à la mort si elle n’est pas traitée de façon adéquate. « Mais grâce aux efforts conjugués de tous les acteurs de la santé, elle a été   éliminée du Togo. Les pays voisins n’en étant pas encore à la phase du Togo, la surveillance doit continuer afin d’éviter toute résurgence de cette maladie », ajoute le Professeur Moustafa Mijiyawa dans sa note rendue publique.

L’élimination de cette maladie en terre togolaise a été possible grâce également au soutien et aux engagements des partenaires,notamment l’Organisation Mondiale de la Santé, le comité des experts, les  différents acteurs de terrain et plus particulièrement les experts du ministère en charge de la Santé, les agents de santé et les agents de santé communautaires (ASC).

Gaetan Kossivi

Commentaire(s) (0)

Envoyez un commentaire
noms email message