Covid-19 : « Taldeo Trans » effectif depuis samedi dernier

Covid-19 : « Taldeo Trans » effectif depuis samedi dernier
Publié le : 08/06/2020 commentaire(s) (0)

Pour permettre à l’activité économique de se poursuivre en cette période de crise sanitaire due à la maladie à coronavirus, le gouvernement togolais a mis en place depuis le 26 mai dernier, le projet dénommé « Taldeo Trans » qui consiste à grouper et convoyer des marchandises de Lomé vers les villes de l’intérieur du pays. Son objectif, faire circuler facilement les marchandises  des opérateurs économiques. Ainsi, depuis le 6 juin dernier, ce projet est effectif avec le top départ du premier convoyage des marchandises du Centre Togolais des Expositions et Foires (Togo 2000) vers les villes de l’intérieur.

La directrice générale de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Togo (CCIT), Mme Karine Adotévi Edoh a indiqué que suite à l’initiative prise par le gouvernement de mettre en place le dispositif « Taldeo Trans », la Chambre de Commerce et d’Industrie du Togo a voulu montrer le départ suite au lancement qui a été fait par le président de cette institution pour montrer qu’effectivement ce volet là de l’activité est pris en charge.

« Compte tenu du contexte avec toutes les précautions qui sont prises pour éviter la propagation du virus, il était nécessaire de permettre à ces opérateurs économiques et commerçants de continuer à réceptionner  leurs marchandises. Donc, nous le faisons de façon groupée et chaque région sera servie en fonction des commandes qui ont été passées par les opérateurs économiques des régions. Et il faut dire aussi que l’inverse est aussi possible lorsqu’il y a les produits des régions qui doivent arriver dans la capitale, il est aussi possible d’utiliser le dispositif Taldeo Trans », a-t-elle fait savoir.

Rappelons ce premier convoyage s’est fait en présence du président de la CCIT, M. Germain Essohouna Meba, du 1er vice-président de la CCIT, M. Rémy Moévi et des responsables du ministère en charge du développement du secteur privé.

ALI

Commentaire(s) (0)

Envoyez un commentaire
noms email message