75e anniversaire de l’ONU : Un dialogue mondial pour réfléchir sur comment construire un avenir meilleur pour l’humanité

75e anniversaire de l’ONU : Un dialogue mondial pour réfléchir sur comment construire un avenir meilleur pour l’humanité
Publié le : 27/07/2020 commentaire(s) (0)

Dans le cadre de la célébration de son 75e anniversaire cette année, l’Organisation des Nations Unies (ONU) a lancé dans les 193 Etats membres un vaste débat populaire, intitulé ONU75. Initié par le secrétaire général de l’ONU, M. Antonio Guterres, ce débat promet d’être la discussion mondiale la plus vaste organisée autour de la construction de l’avenir que nous voulons. A cet effet, la coordination du Système des Nations-Unies au Togo, a organisé ce 27 juillet 2020 une rencontre d’échanges avec les médias. Ceci, afin d’entendre leur perception sur le monde de demain.

A travers la campagne ONU75, l’Organisation des Nations Unies compte encourager les uns et les autres à se concerter pour définir comment l’amélioration de la coopération internationale peut contribuer à rendre le monde meilleur d’ici à 2045, année du centenaire de l’Organisation. Cette campagne s’articule autour de trois grandes questions à savoir, quel avenir voulons-nous créer ?, sommes-nous sur la bonne voie ?, quelles initiatives devons-nous prendre pour progresser vers notre objectif ?

Au Togo, cette campagne prendra la forme de rencontres et de dialogues au niveau local, régional et national. A cet effet, le système des Nations Unies collaborera avec son réseau de partenaires du secteur public et du secteur privé, les institutions, la communauté diplomatique, les ONG et associations nationales, les universités, les médias, les groupes de jeunes et de femmes.

C’est dans ce cadre, qu’une rencontre avec les médias a été organisée autour des panels tels que : «Quel monde voulons-nous créer ? », « A quoi ressemblera le monde dans 25 ans, si les tendances mondiales actuelles se poursuivent », « Quels sont les grands domaines qui peuvent contribuer au progrès vers l’avenir que nous voulons ? », « Quelles actions collectives pour parvenir au monde idéal de demain ? » et « Comment l’ONU peut-elle mieux contribuer à la construction du monde de demain ? »

 « Avec ces différents partenaires, les nations Unies entendent mener des dialogues trans-sectoriels et intergénérationnels à tous les échelons. Ces dialogues formels et informels, en ligne et présentiel devront permettre au plus grand nombre de partager leurs espoirs et leurs craintes, apprécier les risques et les possibilités présentes et futures et chercher ensemble des solutions pour une meilleure coopération mondiale », a indiqué le coordonnateur résident du Système des Nations Unies au Togo, M. Damien Mama.

Selon lui, pour faire entendre la voix des Togolais, une variété de canaux en plus des concertations sera utilisée.

 « Il y a aussi notamment une enquête globale à laquelle nous encourageons la participation de toutes les Togolaises et de tous les Togolais. Nous avons aussi prévu un concours de création artistique à travers lequel des créateurs (musiciens, plasticiens et vidéographes) pourront exprimer leur perception du monde de demain. Les agences des Nations Unies organiseront également des discussions spécifiques avec des groupes cibles spécifiques comme les femmes, les jeunes, les personnes handicapées, les personnes vivant avec le VIH et autres groupes vulnérables », a-t-il fait savoir.

M. Damien Mama a laissé entendre que les points de vue et les idées qui seront recueillis au cours de ces consultations seront présentés aux dirigeants mondiaux lors d’un événement de haut niveau qui aura lieu pendant la 75e session de l’Assemblée générale en septembre prochain.

Aimé

Commentaire(s) (0)

Envoyez un commentaire
noms email message